Dmitri Romanov (1891 - 1942)

Un lien entre les Cremeries de Paris du passé et celles d'aujourd'hui

Dmitri Pavlovich Romanov est né le 18 septembre 1891 dans le domaine Ilinskoye prèt de Moscou.

Une enfance pertubée
Le père de Dmitri est le Grand Duc Paul Aleandrovich Romanov,
le plus jeune enfant du Tsar Alexandre II (1818 - 1881), frère du Tsar Alexandre III
et oncle du Tsar Nicolas II.
Sa mère Alexandra était la fille du roi George I de Grèce
et de la Grandduchesse Olga Constantinova Romanov.
Sa mère est morte à la naissance de Dmitri.

Dmitri a une grande soeur Maria Pavlovna (1890 - 1958).

Perturbe par le decès de sa femme le père Paul a abandonné ses enfants.
Dmitri et sa soeur Marie étaient confiés à leur oncle Sergei, grand frère ainé de leur père.
qui était marrié à Ella von Hessen Darmstadt (1864 - 1918).

Un peu plus tard il se remarrie avec Olga Karnovitsch, ca qui a crée un scandal
à la cour car sa 2ème femme était divorce et ne correspondait pas aux loi en vigeur
à la cour impériale. Par conséquence legrand duc Paul,
père de Dmitri fut destitué de son rang,
interdit de séjour en Russie Impériale et emigra vers Boulogne sur Seine (aujourd'hui Boulogne Bilancourt)
à côté de Paris.


Dans le cercle direct du Tsar et de la Tsarine
En 1894 la jeune soeur d'Ella, Alix von Hessen Darmstadt
epousa Nicolas II et devient la Tsarine

En 1905 l'oncle Sergei était assasiné par un révolutionnaire.

Le jeune Dmitri grandit desormais dans l'entourage direct
de son grand cousain le Tsar Nicolas II, de la Tsarine Alexandra
et des 5 enfants Olga, Tatiana, Maria, Anastasia et Alexei.
Nicolas II est le grand cousin et un même temps il a un rôle de père

Accès aux histoires sur les Cremeries de Paris
Dmitri est souvent présent quand la Tsarine est avec ses enfants.
La Tsarine est passionné par ses enfants.
Souvent elle leur repetait des contes de fées qu'elle a entendu elle-même quand elle était petite.
et quand elle a grandi à Londres auprès de sa grand mère la Reine Victoria.

La Tsarine connaissait ses histoires depuis son enfance passé à Londres
à proximité de l'ancienne impératrie Eugénie (femme de Napoléon III)
qui fut vinght/trente ans plus tôt l'esprit créatif derrière
la construction des Halles Centrales
où se trouvaient les Cremeries de Paris.

La plus facinantes des Cremeries était la Cremerie de Paris N°1
avec accès sur une cour ou le jeune roi Louis XIV
avait passé une partie de son enfance.
Les histoires avaient un code secrèt "VB" pour Villeroy et Bourbon,
rebatise par Anastasia en "Very Beautiful"
et un escalier magique avec un chiffre "5" forge dans la rembarde.








Cremerie de Paris

A l'angle de la rue des Halles et de la rue des Déchargeurs, face au restaurant Gladines,

Redécouvrez le coeur de Paris avec les locaux de la Cremerie de Paris.

Contact

Telephone:+33 (0) 1 42 21 11
Email: b@vb.com
Website: Cremerie de Paris.com

Cremerie de Paris
15 Rue des Halles,
75001 Paris
France