VB.com = Very Beautiful, a Brand Culture Info Site

Grand Hotels of the World.com
Cremerie de Paris.com
 

Like this page on FB.com / Facebook:
Princess SorayaSoraya et le Shah d'IranCremerie de Paris ... talents


Cremerie de Paris a une longue histoire .... époque Cybercafe


Soraya enfantSoraya enfant
Soraya Esfandiari Bakthiari était Iranienne par son père
et Allemande par sa mère.
Elle était née le 22 juin 1932 à Isfahan en Iran.

Soraya, la reine de l'Iran

Soraya et le Shah lors de leur marriageCouronne de l'imperatrice Soraya faite par Boucheron
Dans les années 1950 elle faisait la une des journaux
car sa beauté légendaire avait ébloui Mohamed Reza Pahlavi, le Shah d'Iran.
Le shah l'avait vu sur une photo et était tombé amoureux d'elle sur le champs.
Soraya n'avait que 18 ans et étudiait l'Anglais à Londres.
Il l'a rencontré quelques jours plus tard.
Peu de temps après elle reçu une baque de fiancailles de 22,37 carats
... puis elle est devenue la Reine d'Iran.



1952: le 12 février, Leur mariage qui eu lieu au Marble Palace à Téhéran
était l'un des mariages les plus glamour du 20ème siècle.
Il y avait 3.000 invités, parmi eux l'Aga Khan III,
sa magnifique épouse Begum Om Haibeh / Yvonne Labrousseet
et la beauté brésilienne Aimée de Heeren.

Queen Soraya et Queen Elisabeth
Visites d'Etat de Soraya encore le reine de l'Iran à Buckingham Palace et à la Redoute à Bonn Bad Godesberg.
Queen Soraya a connu tous les acteurs majeurs des années 1950
et elle a dû les impressionner par sa beauté légendaire.


Portrait de Soraya, reine d'Iran
Le couple était très heureux,
mais le Shah avait besoin d'une descendance pour pouvoir transmettre son trône.
Le grand drame de la vie de Soraya était
qu'elle n'arrivait pas à en avoir.
De nos jours la médicine moderne aurait peut-être pu aider,
mais pas à cette époque. Le Shah lui proposa de prendre une 2ème
épouse, mais Soraya ne pouvait pas accepter cette idée
qui était incompatible avec ses principes européens.


1958:Février 13, eu lieu la dernière rencontre officielle entre le Shah et Soraya.
Pour des raisons d'Etat elle quitta discrètement son pays
dans lequel elle n'est plus jamais retournée. L'avion la deposa à Zurich,
puis elle parti à St Moritz.
Le Shah lui téléphonait chaque jour en essayant de la récupérer,
mais en vain. Le divorce fut prononcé le 14 mars 1958.
Soraya avait 26 ans.

Tourner la page fut difficile ....





La vie de Soraya après l'Iran

Soraya veut penser à autre chose
allant d'un endroit à un autre,
d'un hotel à un autre.

Palace Hotel St MoritzSoraya and Johannes Thurn und Taxis at the Palace Hotel St Moritz
Pour le noël 1958 elle retourne à St Moritz
et passe le réveillon avec Johannes Thurn & Taxis au Palace Hotel.

Mais elle est desorientée et très mal préparée à la vie ...
Sa mère, et son ami Johannes essayent de la seconder.


Le compositeur Françoise Mallet Joris
a même écrit une chanson "Je veux pleurer comme Soraya"
pour faire référence à la tristesse de la Princesse.
Soraya avait beaucoup d'ésprit et avec le recul elle "rigolait" sur cette chanson,
c'est ainsi qu'elle nous aurait permis de la faire figuer dans cet article.



Soraya a essayé de se refaire une nouvelle vie
en devenant actrice.
Sa vie se passait dorénavant entre Rome, Cologne, Marbella et Munich.
A Munich elle habite une petite villa Opitzstrasse 6, angle Pienzenauerstrasse.
Elle se trouvait fréquemment dans le lobby de l' H
ôtel Vier Jahreszeiten.

1976: Soraya déménage à Paris où elle s'installe à l' H
ôtel Plaza Athenée.
Un peu plus tard le shah lui achète un appartement 46 avenue Montaigne, proche du Plaza.
Si jamais vous passez par le Plaza, le barman
Luigi Colombetti a encore beaucoup de souvenirs d'elle.


Le Palais des Solitudes
1991: elle a sorti ses mémoires "Le Palais des Solitudes"
dans lesquelles elle décrit sa solitude et sa tristesse.



cours d'Internet à la Cremerie de Paris (ex Cybercafe de Paris)

Soraya et l'editeur de ce site en octobre 2000
En Octobre 2000 a eu lieu à Paris une réception
à laquelle l'éditeur de ce site fut invité.
Soraya y était présente,
accompagnée de son ami Massimo Gargia.
Le hasard a fait que l'éditeur s'est trouvé un moment face à elle,
et c'est alors qu'une conversation a commencé.
L'éditeur s'occupait à l'époque du Cybercafe de Paris
qui se trouvait, de 1995 et 2005, dans les locaux de la Cremerie de Paris.

Soraya avait entendu parler d'Internet,
mais elle ne savait pas trop ce que c'était.
Aussi, elle se sentait trop âgée,
cependant il y avait quelque chose qui facilitait le contact,
les deux savaenit parler allemand.
Soraya était à moitié Iranienne, à moitié Allemande
mais elle ne connaissait pas trop de monde à Paris
qui parlait sa langue maternelle.

Puis l'éditeur lui suggéra de passer un jour
au Cybercafe pour lui offrir un cour d'internet.
Soraya le regarda un peu comme
s'il lui avait proposé une "promenade sur la lune" ....
Mais Massimo qui, lui non plus,
ne savait pas trop ce qu'était Internet,
trouvait que c'était une bonne idee:
"Vas-y Soraya, ça va t'amuser et ça va te changer les idées".

Cybercafe de ParisCybercafe de Paris
Chose dite, chose faite :
3 semaines plus tard quelqu'un
apelle au Cybercafe pour savoir si la Princesse pouvait venir
... et le lendemain elle est
arrivé avec une Rolls Royce rouge (tout à fait adapté au Cybercafé :-))

Le premier cours a eu lieu.
Elle n'était pas très douée pour l'informatique
mais c'était un moment très convivial et sympatique.
En vérité, pas seulement sympathique, car Soraya qui avait beaucoup d'esprit
était aussi très drôle.

La Cremerie de Paris, le coin ou Soraya prenait ses cours d'internetVskin Pop Up store à la Cremerie de Paris

La Cremerie de Paris (l'ex Cybercafe de Soraya) est de nos jours un centre d'exposition Pop Up
Visites
Et en partant Soraya demanda si elle pourrait revenir
... on s'était mis d'accord sur le jeudi après midi vers 16 h
tout en stationnant la Rolls un peu plus loin.


Au Cybercafe Soraya était toujours assise à la même place
avec vue sur la magnifique cours de l'Hôtel de Villeroy,
là où Louis XIV avait joué comme enfant 350 ans plus tôt
dans les années 1645
avec son jeune ami Francois de Villeroy,
fils du propriétaire de la maison, Nicolas V de Villeroy.

Exactement là où Coco Chanel est venue se promenner 80 voire 40 ans plus tôt
dans les années 1920 / 1960
... tout ce que l'éditeur ne savait pas encore à l'époque de ses cours en 2000.



Une promenade à travers l'histoire d'après guerre

Soraya était une élève assez "cathastrophique"
... impossible de lui faire utiliser son adresse chez hotmail.

Les cours etaient plus du genre : "l'éditeur de ce site tape
à sa place sur google des noms qui l'intéressaient".
Les conversations étaient passionantes,
elle racontait des anecdotes incroyables
sur sa vie, sur le trône du pharaon,
et on pouvait sentir que le Shah, qui était décedé en 1980,
avait toujours une grande place dans son coeur.

Hélas en passant par "Google Image Search"
on ne trouvait pas beaucoup de photos ni sur le Shah, ni sur elle.
Soraya était déçue, ayant l'impression d'avoir été oubliée
par un monde qui changeait sans cesse.
Mais l'éditeur essayait de lui expliquer:
"Vous savez Internet est encore trop nouveau
ce sont surtout les évènements tout récents
qui sont bien indexés par Google
... dans quelque temps on en trouvera plus sur le passé"
.

Si aujourd'hui Vous faites une recherche photo "Princesse Soraya Esfandiari"
Google Vous présente des centaines de pages,
aussi bien en "websearch" qu'en "image search".

Bague de fiancailles de la Princesse Sorayaview into the courtyard of the Hotel de Villeroy from the Cremerie de ParisCremerie de Paris ... talents
Parfois Soraya portait sa bague de fiancailles lorsqu'elle venait à ses cours d'Internet.

Le Diamant sur la bague était énorme
mais c'est seulement maintenant,
en écrivant cet article,
que l'éditeur se rend compte,
13 ans plus tard,
que la bague que Soraya portait
lorsqu'elle tappait avec lui ses recherches Google sur le clavier du Cybercafe
était une des plus extraordinaires bagues de fiancailles au Monde.

Pas seulement pour la puretée et les 22,37 carats de la pierre montée par Harry Winston.

C'était une bague à laquelle était attachée une histoire d'amour tragique.
Un amour qui avait survécu à un divorce, à une révolution et à une vie entière
des deux côtés ...


2002: May 29, elle a été tristement vendue aux enchères par
l'étude Beaussant Lefèvre.
La Cremerie de Paris serait curieuse de savoir où la bague se trouve aujourd'hui ?
En appellant l'étude, personne ne pouvait donner la réponse,
seulement le prix de l'époque, 1.032.740 euro.



Cremerie de Paris ... talents
La Princesse Soraya faisait certainement partie
de ces gens très inhabituelles que le destin a toujours
voulu attirer vers la Cremerie de Paris ...
Une petite section du site internet de la Cremerie intitulé "Talents"
leur est intitulé en recherchant au fond d' archives historiques
des histoires oubliées.
La Princesse Soraya faisait partie de ceux que nous avons pu rencotrer en personne.




Palace Hotels of the World.com
Palace Hotels of the World.com


Mais il y avait un autre sujet qui l'intéressait
les Palace Hotels qu'elle avait fréquente dans le passé.

Elle avait connu les plus beaux Hotels du Monde,
pas comme une cliente normale,
mais comme une reine
et tout jeune épouse
de celui qui détenait les plus grands champs pétroliers du monde,
le Shah d'Iran
... en "visite officielle".

Soraya et Winston ChurchillPrincess Soraya et Konrad AdenauerSoraya et le President EisenhauerSoraya et Jawaharlai Nehru
Ecouter ses histoires était assez surréaliste.
Des rencontres avec tous ces personnages d'histoire
pour lesquelles on était trop jeune ....
le Premier Ministre Britannique Winston Churchill,
le tout premier Chancellier Allemand Konrad Adenauer,
le Président Americain Dwight Eisenhauer,
le Premier Ministre Indian Jawaharlal Nehru (père d'Indira Ghandi) ...

Plus tard elle a revue certains des ces Hôtels,
plus sous les projecteurs,
mais en prenant un thé
avec sa mère, son frère ou un ami fidèle.
Voire, vers la fin de sa vie parfois toute seule.

Soraya s'intéressait à la façon que les Palaces se présentaient sur internet:
Elle trouvait étrange que certains hôtels très glamours
qu'elle avait connu au sommet de leur rayonnement
était complètement camoufflés
dans "une corporate identité"
peu intéressante d'une chaîne hotellière qu'elle ne connaissait même pas
- une chaîne qui avait rachetée le Palace entre-temps.

Par conséquence directe
certaines adresses internet étaient super compliquées:

au lieu d'utiliser "Palacecelebre.com"

des adresses confuses
"Chainehotelliere.com/ville-ou-se-situe-le-palacehotel.htm"

Pendant ces cours est apparu
le sujet des "noms de domaine"
et l'éditeur a montré à Soraya
comme c'était facile de déposer des noms.

billet de 500 Francs Franšaisbillet de 500 Francs Français
A la fin d'un des derniers cours
Soraya ouvrait son sac Hermes
et sortait plusieurs billets de 500 Francs
avec le commentaire

"ce n'est pas un pourboire
ich möchte das sie alle Hotelnamen registrieren
die noch nicht registriert sind
von alle den Hotels über die wir immer mal wieder gesprochen habe ...
und bitte später denken sie ab und zu an mich
und unsere Internetstunden."

"ce n'est pas un pourboire
je souhaite que vous deposez tous les noms des Palaces
que j'ai aimés
et dont les noms n'ont jamais été deposés ...
Plus tard vous penserez de temps en temps à moi
et nos cours d'internet."



Hotel Vier JahreszeitenHotel Vier JahreszeitenHotel Adlon
L'une des magies de l'internet est que
n'importe qui pouvait déposer
n'importe quel nom de domaine
à condition que celui ci n'avait pas encore été deposé ...
et ceci pour quelques dollars
le "prix d'un café",
peut-être même un "café crème"
dans le lobby d'un Palace.


Le phenomène des noms de domaine a commencé en 1985,
à une époque où presque personne ne savait qu'Internet allait un jour arriver,
et quand Soraya est venue au Cybercafé pour ses cours en 2000 / 2001
beaucoup, beaucoup de noms de domaine étaient toujours disponibles.
Sur un autre site, VB.com, édité depuis la Cremerie de Paris,
vous pouvez voir plus sur les premiers noms ...


Ainsi chaqu'un de ses billets de 500 Francs
(152,45 euro ... la plus grosse coupure qui existait en Francs Français)
était un "enormous domain shopping power"
(pouvoir d'achat énorme pour déposer des noms de domaine).


Palace Hotels of the World.com
Le dépôt de "Palace Hotels of the World.com",
a été financé par une partie d'un de ces billets,
tout comme plein de noms très emblématiques
dans la culture de l'Hotellerie.


Hotel le BristolHotel CarltonHotel du Cap
Hotel de FranceHotel HermitageHotel Majestic
Hotel du PalaisHotel PlazaHotel Royal

Les billets ont durées des années,
car il fallait trouver des noms "vraiment glamour"
en liant le style et la classe hors norme de la Princesse.
Le style d'une femme qui fut la quintessence du glamour.

Et il fallait trouver des noms génériques ...
Les chercher a mis quelque temps ...
Nous les conservons comme des petits trésors ....




Hélas trop occupés par plein
les noms de Soraya
étaient un peu restés dans les tiroires
mais ils généraient suffisamment de revenus de publicités
pour pouvoir être renouvellés d'année en année.

Palace Hotels of the World.com
C'est seulement fin 2013
grâce aux bonnes ondes de Day Moon,
un ami de la Cremerie
qu'il ont été mis en ligne ....

Palace Hotels of the World.com
Palace Hotels of the World
essaye de retracer un peu la magie
de chacun des Palaces mentionnés
un peu comme si la Princesse Soraya venait toujours
dans la Cremerie de Paris ... chaque jeudi après midi
pour nous raconter
les comtes de fées qui se sont passés dans ces hôtels
et qui se sont oubliés au fil du temps.





Les personnes qui ont comptés pour Soraya

Soraya s'intéressait aussi à toutes ces personnes
qu'elle avait croisé dans sa vie.
Passer du temps sur Internet avec elle
était passionnant car c'était un peu comme si on pouvait faire un flashback
dans un passé pour lequel on était encore trop jeune.

Bien sûr les personnes les plus importantes pour elle étaient le Shah,
ses parents ou son frère Bijan.

Souvent les conversations tournaient autour de la ville de Munich
où Soraya connaissait un tas de gens, de restaurants et de boutiques.
Princesse Soray et  Johannes von Thurn und TaxisPrincesse Soray et  Johannes von Thurn und TaxisPrincesse Soray et Johannes von Thurn und Taxis at the Palace Hotel St MoritzPrincesse Soray et  Johannes von Thurn und Taxis
Johannes von Thurn und Taxis avait été un très bon ami pour la Princesse Soraya mais il est mort bien trop tôt
Elle avait vécu à la Pienzenauerstrasse
et elle parlait toujours de Johannes von Thurn und Taxis,
qui avait été un autre rayon de soleil dans sa vie.

Parfois elle nous montrait des photos
où elle se trouvait avec lui à la fête de la bière de Munich (Oktoberfest)
ou dans d'autres soirées.
Lui aussi avait toujours gardé une petite place dans son coeur.
En plus Thurn und Taxis lui avait fait faire de bons placements financiers
qui ont permis à Soraya
de considérablement augmenter son patrimoine,
après le décès du Shah en 1980.

Ainsi elle a su, entre-autre,
éviter les conseillers désastreux
que le Comte de Paris voulait lui coller sans cesse.

Dans la tête de Soraya il y avait aussi des gens
beaucoup plus jeunes.
Des gens que la Princesse avait croisé adolescent.
Il y avait un garcon de Munich, aujourd'hui avocat d'affaire,
qui, rencontré par hasard beaucoup plus tard,
ne se souvenait pas qu'il avait vu la Princesse dans son enfance.


Ali Reza Pahlavi, le 2eme fils du Shah d'IranRixa von Oldenburg
Parmi les jeunes qui intéressaient Soraya,
il y avait aussi Ali Reza Pahlavi, le plus jeune fils du Shah.
Soraya voulait tout savoir de ce qu'il faisait ...
et il fallait par tous les moyens
essayer de trouver, via internet, des informations sur lui.

Soraya aimait bien
Rixa von Oldenburg, une plante très glamour
que la Shahbanou aurait bien vue dans un film de James Bond,
Rixa était aussi une habituée du Cybercafé de Paris.

Pour Claire Saran (hélas il manque une photo),
Soraya avait des nouvelles par sa mère,
son amie de toujours, Lily Claire Saran.

La Princesse Soraya et Lily Claire SaranLily Claire Saran, Massimo Gargia et Allisson AdoueSoraya et Chahrizad FirouzabadianChahrizad Firouzabadian, la plus fidèle amie et dame de cour de Soraya
Lily Claire Saran et Chahrizad Firouzabadian ... les deux copines qui l'ont accompagnées toute la vie.
En dehors de Lily Claire Saran (également allemande),
la meilleure et la plus fidèle amie de Soraya
était Madame Chahrizad Firouzabadian (également irannienne).
Hélas l'éditeur a perdu le numéro de Madame Firouzabadian,
il faudrait le retrouver car c'est elle qui connait
tous les secrêts de l'Iran de l'époque impériale.



La solitude de la Princesse

Soraya avait été une "vraie reine" d'un pays,
(pas une marionette qui n'a qu'un rôle de représentation),
épouse du tout puissant Shah d'Iran,
épercussions politiques importantes,
sur le monde d'aujourd'hui.


Hotel Vier JahreszeitenHotel Vier Jahreszeiten HamburgHotel Plaza Athenée
Soraya était souvent très seule et très isolée.
Parfois on pouvait la croiser dans le lobby
de l'Hôtel Quatre Saisons à Munich
ou dans celui du Plaza Athenée à Paris,
prendre un thé toute seule ...
Elle vivait trop dans le passé de sa vie de reine d'Iran,
elle souffrait de solitude
et elle n'arrivait pas à tourner la page.


Pourtant au fond d'elle,
elle avait un côté si drôle
et si comique
... les cours avec elle restaient inoubliables,
car aucun autre élève du Cybercafe
était aussi charmant ...



Dans nos souvenirs
elle est certainement la cliente la plus "super charmante"
et celle qui avait le plus d'esprit ....

les années d'histoire que nous avons nous-mêmes vécus ...



2001: le 11 octobre, Soraya est morte beaucoup trop tôt.
Elle avait seulement 69 ans.


Remembering la Princesse Soraya

La Cremerie regrette Soraya enorment ...
Elle avait un caractère tellement amusant,
plein d'esprit et super drôle

Si elle serait encore en vie aujourd'hui
au moment ou cet artice est écrit ,
elle aurait 81 ans,
nous aurions essaye de partager avec elle
la "joie de vivre "
qui entourne son ancien Cybercafe maintenant.




Le Cybercafe a été transformé en un centre d'exposition.
A l'époque nous n'avions pas la moindre idée
de tout cette "histoire" qui entourait la Crémerie,
même si La Princesse Soraya en fesait partie.

L'histoire de la Cremerie attire aujourd'hui
des agences de publicités extraordinaires qui viennent
des quatre coins de la planète
pour organiser des expos pop up
pour des lessives, des sites de drague, des motos,
des articles de sport, la haute couture ou des vêtements de grand créateurs
... et même des articles de fromage.
Ca change tout le temps, une exposition succède à une autre.

Son ancien professeur d'internet
a la chance de travailler avec des gens assez extraordinaires
qui ont en commun avec Soraya :
son originalité et son sens de l'humour,
en particulier Mathilde Toquenne (elle s'occupe du calendrier des
événements 
qui se déroulent dans la Cremerie)
ou le jeune homme, Louis Schlumberger (qui travaille sur les Palace Hotels of the World ).


Mathilde Toquenne devant la fenètre de la Princesse Soraya
Mathilde Toquenne:
"Oh comment je regrette de ne pas avoir connu cette Princesse extraordinaire
oui Soraya aurait été tellement fun,
nous chanterions Guten Morgen Sonnenschein
(en ce moment la chanson ultra kitch préférée de ... chanson par Nana Mouskouri)
et nous étions en train de rire le long de la journée....

Non Soraya n'aurait plus le temps pour se trouver seule
tu devrais lui demander
de venir aussi souvent qu'elle pourra
qui d'autre pourrait nous raconter
toutes ces histoires extraordinaires
et ces secrêts oubliés
qui se sont passés dans les
Palace Hotels of the World ???
"


Hotel Adlon BerlinHotel Excelsior RomeHotel Savoy LondonHotel Atlantic Hamburg
Brenners Park Hotel, Baden BadenPalace Hotel St MoritzKulm Hotel St MoritzHotel Carlton, St Moritz
Hotel Vier JahreszeitenSchloss MittersillHotel du Cap AntibesHotel Cartlon Cannes
Grand Hotel du CapHotel de Paris, MonacoHotel Vier Jahreszeiten, HamburgCopacabana Palace, Rio
Hotel Meurice, ParisHotel Le Bristol, ParisHotel Ritz, ParisHotel Plaza Athenee, Paris
ces Hotels ont étés mentionnes par Sorayas lors des cours d'internet ...


Ce qui reste de la Princesse
sont ses billets de 500 French Francs,
entre temps
convertis dans une multitude de noms de domaines extraordinaires
relatifs à la cultures des Palaces,


des souvenirs merveilleux et inoubliables

est ses innombrables comtes de fées
qui ont maintenant besoin d'être reconstruit,
l'un après l'autre,
dans les souvenirs de son ancien professeur,
pour qu'elles peuvent être mentionnés
dans les

Palace Hotels of the World.com





Cela était l'un de ses conseils:
"quand je vais au restaurant je donne toujours un bon pourboire
quand j'arrive
car je veux être sûr que l'on s'occupe bien de moi,
jamais quand je pars
car là
c'est trop tard".



l'éditeur de ce site a appris par elle:
"quand VOUS rencontrez quelqu'un de beaucoup plus âgé
don't be too shy,
ne souyez pas trop timide
il faut lui parler
car parfois des personnes plus âgées
ont des histoires fascinantes à raconter
... bien au déla de ce que vous osez imaginer.
Si vous ne le faites pas
un jour ca sera trop tard"




lire la suite ....

Articles en lien avec le sujet:
site sur la famille Bakhtiary
La Cremerie de Paris par VB.com
Quelques bijoux de la Princesse Soraya par Van Clef & Arpels
Rise and Fall of the Shah by Time
2000
2001

Louis XIV enfant
Cremerie de Paris
Phonebook of the World Message Bird